Fringales : 5 astuces pour les contrôler

comment arrêter les fringales

Vous connaissez cette sensation, une envie intense de manger un aliment sucré, salé ou gras. Rien que d'y penser, vous vous sentez excité.Il n'y a pas de sensation de faim, de ventre qui gargouille ou de fatigue, qui sont les signes naturels de la faim. Seulement une envie de satisfaire un désir.

Ces envies sont appelées fringales, et elles peuvent surgir à tout moment. Dans ce guide, vous découvrirez ce que sont les fringales, pourquoi vous les avez et comment vous pouvez essayer de les réduire ou de les éviter. 

Qu'est-ce qu'une fringale ?

Certaines études ont révélé que trois facteurs clés jouent un rôle majoritaire dans les fringales :

1- Le sommeil 

La qualité du sommeil est souvent associée à l'envie de sucre.

Des études montrent que les personnes ayant un sommeil de mauvaise qualité augmentent la fréquence de leurs envies de sucre.

Remédiez à cela en préparant une routine de coucher axée sur l'apaisement de votre esprit pour un meilleur sommeil.

Évitez la caféine après 15 heures et laissez votre téléphone dans le salon ou le bureau pendant la nuit.

Pratiquez un retour au calme au moment du coucher, comme des exercices de respiration ou de la méditation.

2-Le stress

Lorsque vous êtes stressé, vos glandes surrénales libèrent l'hormone cortisol, ce qui augmente votre appétit et vos envies de manger.

Prenez l'habitude de tenir un journal pour vous aider à évacuer le stress de la journée.
Fixez un moment précis chaque soir pour répondre à ces trois questions :

"Je vais laisser tomber...".

"Je suis reconnaissant pour...".

"Je vais me concentrer sur...".

3- L'alimentation

Les régimes sont souvent à l'origine des fringales puisque vous vous privez d'aliments spécifiques.
Par exemple, en évitant les aliments riches en sucre, vous avez tendance à augmenter les envies d'aliments sucrés.

Améliorer la relation avec la nourriture par la pleine conscience peut aider à contrôler la suralimentation, en arrêtant les régimes restrictifs.

Toutes les femmes qui ont suivi notre méthode présente dans la cuisine des winneuses, n'ont plus de fringale

Liquid error (sections/pf-596882e3.liquid line 69): product form must be given a product
Liquid error (sections/pf-596882e3.liquid line 78): product form must be given a product

Nos sources scientifiques et études 

Les fringales médiatisent la relation entre le stress chronique et l'indice de masse corporelle. Ariana Chao, Carlos M Grilo, Marney A White et Rajita Sinha.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/pmc6186388/

 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32578025/

 La psychologie des fringales : le rôle de la privation de nourriture. Adrian MeuleAssociations entre le sommeil et les envies de manger, le régime alimentaire et l'obésité à l'adolescence. Chelsea L Kracht, Jean-Philippe Chaput, Corby K Martin, Catherine M Champagne, Peter T Katzmarzyk, Amanda E Staiano.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31801259/

Différences liées au sexe dans l'envie de manger et l'obésité. Jessica Hallam, Rebecca G. Boswell, Elise E. DeVito et Hedy Kober.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4918881/

 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10447980/

Goût et envie de manger : A cross-cultural approach. D A Zellner, A Garriga-Trillo, E Rohm, S Centeno, S Parker.Effets du chewing-gum sur la régulation de l'appétit à court terme chez des mangeurs modérément retenus. Marion M Hetherington et Martin F Regan

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21718732/

Les bienfaits des fruits et légumes sur la santé. Joanne L. Slavin et Beate Lloyd

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3649719/