Comment arrêter le grignotage quand on veut maigrir  ?

Comment arrêter le grignotage quand on veut maigrir ?

On dit souvent que "vous n'avez pas vraiment faim, vous vous ennuyez simplement". Bien que cela puisse sembler être un cliché, il y a beaucoup de vérité dans cette phrase.

Lorsqu'on s'ennuie, un simple morceau de nourriture peut facilement se transformer en une compensation excessive à l'ennui : vous allez manger beaucoup en peu de temps, sans faim réelle.


À moins que vous ne restiez stimulé et occupé, la nature humaine a tendance à manger pour satisfaire un désir de motivation ou pour échapper à la monotonie. Dans un cas comme dans l'autre, l'ennui est essentiellement une recette pour la frénésie alimentaire.

Si c'est à côté de vous, vous allez le manger.


L'endroit où se trouve votre nourriture peut également rendre cette situation plus ou moins probable, surtout si vous êtes coincé à travailler à la maison toute la journée. Plus un aliment est proche, plus vous êtes susceptible de le manger. À l'inverse, plus un aliment est éloigné, moins vous avez tendance à le manger.

C'est ce qu'on appelle l'effet de proximité, et c'est la raison pour laquelle garder un bocal de noix près de son bureau n'est jamais une bonne idée.

La proximité a également un impact en dehors de votre domicile. Par exemple, le simple fait de vivre à proximité d'un plus grand nombre de fast-foods et de restaurants est associé à une moins bonne composition corporelle.

Sans même le savoir, votre environnement modifie votre comportement en fonction de la distance relative. Cela peut rapidement intensifier la facilité de consommation et vous pousser à trop manger.

Ennui + mauvais environnement alimentaire = surconsommation


Les recherches montrent que ce phénomène peut affecter les personnes, quel que soit leur niveau de maîtrise de soi. En d'autres termes, les personnes dotées d'une plus grande volonté peuvent être capables de mieux résister que celles qui en ont moins, mais cela reste une lutte.

Cela s'applique à tout, de la nourriture à l'alcool en passant par les drogues, mais dans le cas présent, nous parlerons de la nourriture.

L'ennui peut prédire non seulement combien une personne va manger, mais aussi qu'elle sera plus susceptible de choisir des options malsaines tout en négligeant les options saines. Pour combattre tout cela, il y a deux choses à faire. Modifier notre environnement et prévenir l'ennui.

Comment modifier votre environnement alimentaire


Bien que votre environnement puisse avoir un impact négatif sur vos habitudes alimentaires, vous pouvez utiliser l'effet de proximité à votre avantage en apportant quelques changements simples.

Voici donc quelques approches pour débarrasser votre maison de la tentation :

--> Retirez ou éloignez de votre comptoir, de votre garde-manger et de votre réfrigérateur tout ce qui peut entraîner une surconsommation fréquente.


-->Remplacez tous les en-cas riches en calories par des en-cas plus rassasiants comme les suppléments protéinés, la charcuterie, le bœuf séché, les légumes et les fruits.


-->Remplissez votre réfrigérateur d'aliments riches en protéines et en fibres.


-->Ayez à portée de main dans votre réfrigérateur de nombreuses boissons sans calories ou à faible teneur en calories.


Comment lutter contre l'ennui


En outre, lorsque les aliments sains sont perçus comme nouveaux ou excitants, vous pouvez atténuer l'ennui en mangeant. Commencer un nouveau style d'alimentation, cuisiner une recette excitante ou acheter une glace hypocalorique amusante n'est donc pas une mauvaise idée.

Ceci étant dit, voici d'autres moyens d'empêcher votre cerveau de se mettre dans un état de "Bon, la vie est plutôt fade, mangeons une boîte de biscuits".

--> Ayez une routine. Cela vaut pour le travail, l'exercice, les loisirs et les repas.--> Remplissez votre temps avec des passe-temps, des passions, des défis ou une chance d'apprendre une nouvelle compétence.
Faites une promenade ou nettoyez la maison lorsque vous avez des envies de manger.
--> Cuisinez et préparez des recettes saines. Plus elles sont longues, mieux c'est.
--> Relevez chaque jour un défi difficile.
--> Parlez à un ami tous les jours. Croyez-moi, ils apprécieront.
--> Commencez à lire tous les livres que vous possédez.
-->Augmenter la fréquence des tâches en les fractionnant en petits morceaux peut aussi aider à garder les choses fraîches. Par exemple, au lieu de travailler pendant 6 heures d'affilée, faites deux blocs de 3 heures de travail entrecoupés d'une promenade et d'une conversation par SMS avec un vieil ami.

Soyez créatif, sinon votre subconscient justifiera chaque raison de vérifier le réfrigérateur pour la huitième fois pour un autre encas.

L'objectif est de remplir votre journée avec suffisamment de tâches pour occuper le cerveau. Vous serez ainsi suffisamment stimulé à mesure que vous vous rapprocherez de l'heure du coucher et, une fois que vous aurez posé votre tête sur l'oreiller sans avoir mangé par ennui, vous aurez réussi à passer une autre journée réussie.

Ainsi, gardez toujours à l'esprit que votre faim ou vos fringales sont souvent le résultat de l'ennui et qu'une fois que vous vous ennuyez, votre environnement rend la consommation inévitable. Modifiez donc votre environnement et occupez-vous. Cela pourrait être la clé absolue pour rester mince.

Pour apprendre à manger de façon saine et en suivant vos besoin :

découvrez nos guides de recettes avec macros : 

en savoir plus ...

Pour contrer l'ennui, créez-vous une routine sportive et rejoignez une communauté de femme comme vous qui désire avoir une meilleure hygiène de vie et sen sentir bien dans leur peau :

découvrez nos programmes sportifs

programme perte de poids
en savoir plus...

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.