4 secrets pour rester motivé quand on fait du sport 

Recette protéiné Omelette Wraps

Un jour, nous avons l'impression d'être au sommet du monde, et la motivation ne cesse d'affluer. D'autres jours, il nous est impossible de nous motiver et nous nous sentons pris au piège dans une roue qui tourne.

La motivation est une chose délicate et puissante. Et si nous apprenons à la maîtriser, elle peut nous apporter tant de belles choses.Dans ce booster de motivation, vous trouverez quatre façons de déclencher votre motivation dans la vie quotidienne.

Qu'est ce que la motivation ?

  On peut dire que la motivation est la force motrice derrière les actions et votre volonté générale de faire quelque chose.Par exemple, vous avez envie de prendre l'air, ce qui vous pousse à sortir.Ou vous avez soif, ce qui vous pousse à prendre une bouteille d'eau.

Disons maintenant que vous avez pour objectif de perdre 10 kg ou de courir un semi-marathon.Pour y parvenir, il vous faut plus que le simple désir. Il serait utile que vous ayez quelque chose qui vous pousse à agir et à commencer, ce qui vous fera continuer à travailler même lorsque vous rencontrerez des obstacles. C'est donc ici que nous devons déclencher notre motivation. 

 Les quatre meilleures façons de se motiver et de le rester

Une chose curieuse à propos de la motivation est qu'elle vient souvent après que vous ayez commencé à agir.
Donc, pas avant, ce que beaucoup d'entre nous préféreraient probablement. C'est pourquoi nous ne pouvons pas rester assis et attendre que la motivation vienne frapper à la porte, car la motivation est souvent le résultat de l'action et non sa cause.

 C'est pourquoi programmer votre motivation est l'un des meilleurs déclencheurs.

 #01 Planifiez votre motivation

La planification est le travail des professionnels. Par exemple, ils planifient et programment quand et comment se préparer pour une course ou un match à venir. En établissant un calendrier, vous donnez à vos objectifs un moment et un lieu où vivre. Et il est beaucoup plus probable que vous les suiviez jusqu'au bout.
Par exemple, si vous voulez manger plus de légumes mais que vous n'êtes pas motivé pour acheter et cuisiner des légumes, un simple programme vous aidera.

1. Marquez un jour où vous recherchez de nouvelles recettes à base de légumes.

2. Marquez les jours où vous devez acheter des légumes.

3. Marquez les jours où vous voulez inclure des légumes dans vos repas.

4. Accrochez le planning sur votre réfrigérateur ou à un endroit où vous le voyez rapidement.

Maintenant, vous n'avez plus besoin d'attendre que la motivation vienne. Vous avez la motivation sous les yeux et vous avez donc plus de chances de suivre le programme.

#02 Commencez votremotivationavec un rituel

 Une excellente façon de commencer votre motivation est de créer un rituel de départ. Ce rituel doit être si facile que vous ne pouvez pas le zapper .Cela signifie que vous n'avez pas besoin d'être déjà motivé pour commencer votre rituel.

Il doit être si facile que vous pouvez le faire à tout moment sans problème.Par exemple, si vous voulez vous inscrire à un cours de yoga, votre rituel de départ pourrait consister à préparer votre tapis de yoga et vos vêtements. Ou, si vous allez faire de la marche rapide, votre rituel de départ pourrait être de remplir votre bouteille d'eau.Ces deux rituels sont si faciles à réaliser que vous ne pouvez pas dire non.

Vous savez maintenant que la motivation vient généralement après le démarrage. Par conséquent, votre rituel de motivation doit être incroyablement facile à commencer. Et une fois que vous aurez fait votre rituel de départ, il vous sera plus facile de vous inscrire et de vous rendre en voiture à la salle de sport pour participer à ce cours de yoga. 

#03 Trouvez un partenaire de sport ! 

Certaines choses sont tout simplement plus faciles à gérer quand on est deux.Lorsque nous avons quelqu'un qui croit en nous et nous soutient, les objectifs peuvent être plus faciles à atteindre.Trouvez-vous un compagnon d'objectif qui a le même but que vous. Ensemble, vous pouvez organiser des journées où vous méditez ensemble, par exemple, si votre objectif est d'améliorer votre mémoire et votre concentration.

Vous pouvez aussi organiser des dîners où vous partagez des informations et essayez de nouvelles recettes riches en protéines, si votre objectif est d'améliorer vos connaissances sur les protéines.Avoir un compagnon d'objectif vous permet de rester responsable de vos objectifs car il peut vous encourager pendant le processus. De plus, lorsque vous avez quelqu'un qui compte sur vous pour le retrouver à 6 heures du matin à la salle de sport, vous êtes plus enclin à préparer votre sac d'entraînement et à y aller. 

 #04 Récompensez vous ! 

Nous aimons tous les récompenses, et il est dans notre nature de nous sentir bien après avoir accompli quelque chose. Et si nous obtenons une récompense pour l'avoir fait - eh bien, c'est encore mieux.

Vous pouvez déclencher votre motivation en vous offrant une récompense si vous terminez votre tâche ou votre objectif. La récompense peut être n'importe quoi, du moment que vous l'appréciez et que vous l'attendez avec impatience. Supposons que votre objectif soit de manger des légumes, mais que vous les trouviez très ennuyeux à manger. Vous pouvez alors vous dire :"Si je mange une portion de légumes au dîner deux soirs de suite, je me récompenserai avec un épisode de ma série préférée."Ou votre objectif est de commencer à courir, mais vous trouvez toujours des excuses pour ne pas le faire.

Alors vous pouvez vous dire. "Si je cours aujourd'hui après le travail, j'irai voir cette nouvelle exposition en ville vendredi."La récompense en elle-même n'est pas la partie la plus cruciale ici, c'est ce que penser à la récompense fait à votre corps."Je veux aller au cinéma voir ce nouveau film, alors je vais me préparer un petit-déjeuner sain à la maison pour les quatre prochains jours au lieu de l'acheter à la station-service."Le fait de penser à la récompense incite votre corps à agir, ce qui déclenche votre motivation. 

Un dernier coup de pouce

Dans le livre The War of Art, l'auteur Steven Pressfield écrit

,"À un moment donné, la douleur de ne pas le faire devient plus grande que la douleur de le faire."

Il est plus facile d'agir et de se sentir mal à l'aise dans le cours de yoga que de rester assis à se sentir mal dans sa peau devant la télévision.
Et il est plus facile de se sentir bizarre en mangeant  son plat fait maison au travail que de se sentir déçu en montant sur sa balance.

Alors, ne pensez pas "je le fais demain", mais plutôt "terminez aujourd'hui et arrêtez demain".(Mais bien sûr, vous n'abandonnerez pas demain, car demain vous repenserez à la même ligne).